fbpx
Cave à Cidre

3 Astuces pour bien conserver votre Cidre

Conserver du vin couché dans une cave à la température parfaite est un reflexe pour beaucoup.
De son côté, le cidre n’a jamais été considéré comme un produit de garde. Consommé dans l’année, son potentiel de vieillissement prolongé n’avait jamais été exploré jusqu’à aujourd’hui. 

Alors, si certains cidres se gardent, comment les conserver pendant 6 mois, 1 an, 5 ans ou 10 ans ? 

Nous vous livrons 3 petites astuces pour conserver au mieux vos cidres. 

 

1. Adaptez sa position en fonction de la bouteille

Debout ou couché, un cidre avec bouchon en liège ou un cidre capsulé ne se stocke pas de la même manière.
Votre cidre est dans une bouteille champenoise avec un bouchon en liège  de qualité ? Conservez-le couché. De cette manière, le liquide sera toujours en contact avec le liège,  lui-même en contact avec l’oxygène. Ainsi, le cidre pourra vivre, évoluer et le bouchon ne se desséchera pas. 
A l’inverse, un cidre capsulé ou bouchonné avec un bouchon de piètre qualité se conserve de préférence debout. La position debout évitera que le bouchon ne pourrisse ou que la capsule ne se dégrade. La position couchée permettra aussi aux lies de descendre naturellement. Sans cela préparez-vous à de jolies explosions de bouteille en cave. 
ps : il y a plusieurs écoles, pour opter pour la meilleure position, demandez au producteur ! 

 

2. Conservez votre cidre dans un endroit frais

Vous souhaitez libérer un peu de place dans votre frigo ? Il vous faudra trouver un endroit frais, idéalement autour de 12°C. Gardez cette température constante afin d’éviter les grosses variations de chaleur et de perturber le travail des levures (particulièrement dans le cas d’un cidre non pasteurisé et en prise de mousse naturelle). Une température en dessous de 0°C viendra stopper complétement le travail des levures et votre cidre n’évoluera plus. Au contraire, une température trop haute (au delà de 20°C) l’accélèrera. Dans ce cas, la fermentation pourra reprendre à un rythme effréné et il y a de fortes chances que votre bouteille explose.

 

3. Place votre cidre dans l’obscurité

Tout comme le vin, le cidre est extrêmement sensible aux UV. Les bouteilles en verre – principalement blanches – ne protégeant pas des rayons ultraviolets, le cidre peut s’oxyder à leur contact. Installez vos cuvées dans un placard ou tout autre lieu peu exposé à la lumière. Dans le cas d’une cave, préférez des ampoules de faible intensité et évitez les néons. 

 

Quel cidre et combien de temps peut-on le conserver ?  

 

Il n’est pas rare d’entendre que le cidre ne se garde qu’un an. “Après cela, vous pouvez l’utiliser en cuisine ou en faire du vinaigre.” C’est FAUX. Le cidre se garde et même très bien pour certains.  Dans le cas où vous faites parti des patient.es curieux.ses n’hésitez pas à “oublier” une belle cuvée pour la débouchonner dans 2, 5, 10 ou même 20 ans !


Pour cela, privilégiez des cidres au caractère tannique comme les cidres du Cotentin qui ont exploré récemment le vieillissement prolongé, les AOP Cornouaille ou des extra-bruts composés principalement de pommes amères. En effet, ces pommes dites “phénoliques” confèrent au cidre un potentiel de vieillissement parfait. Les tannins s’affinent, s’arrondissent, les sucres diminuent, une nouvelle palette aromatique se dessine.
Dans un autre univers, les poirés sont aussi de très beaux produits à conserver et à redécouvrir quelques années après. 

Lisez bien l’étiquette de la cuvée choisie, le cidre doit être non pasteurisé et en prise de mousse naturelle, sans quoi aucune évolution ne sera possible.

Dernier petit conseil : carafez ou servez votre cidre 5-10 minutes avant de déguster !

Cidre de garde

Découvrez nos 3 cuvées de garde

Hérout Cuvée Tradition

Hérout Tradition 2018

Belle Brutale Jacques Perritaz

Belle Brutale 2017

Pressoir du Bélon AOP Cornouaille

Cornouaille 2018

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Crédit photos : Gérard Houdou

1